fbpx
Le média qui vous reconnecte à la terre.

Les maladies et parasites des haricots verts : reconnaître et traiter les problèmes

Partagez cet article à vos amis

Les haricots verts peuvent être sujets à diverses maladies et parasites. L’objectif de cet article est d’identifier les principales maladies et parasites qui affectent les haricots verts et de proposer des solutions pour les traiter.

Maladies des haricots verts

Fonte des semis

      • Symptômes : Les jeunes plants dépérissent et meurent peu après la germination.

      • Causes et conditions favorables : La fonte des semis est principalement causée par des champignons du sol tels que Pythium et Rhizoctonia. Les conditions humides et froides favorisent leur développement.

      • Prévention et traitement : Assurez-vous d’utiliser un terreau stérile et bien drainé pour les semis. Évitez de trop arroser et assurez une bonne aération. En cas d’infection, traitez avec un fongicide approprié.

    Mildiou

        • Symptômes : Taches jaunes ou brunes sur les feuilles, qui finissent par se nécroser. Un feutrage blanc peut apparaître au revers des feuilles.

        • Causes et conditions favorables : Le mildiou est causé par des oomycètes comme Pseudoperonospora cubensis. Les conditions humides et tièdes favorisent son développement.

        • Prévention et traitement : Évitez l’arrosage par aspersion et assurez une bonne circulation d’air entre les plants. Utilisez des variétés résistantes. En cas d’infection, appliquez un fongicide adapté.

      Anthracnose

          • Symptômes : Lésions nécrotiques sur les feuilles, les tiges et les gousses, qui peuvent être entourées d’une bordure jaune. Les gousses peuvent présenter des taches brunes et humides.

          • Causes et conditions favorables : L’anthracnose est causée par le champignon Colletotrichum lindemuthianum. Les conditions humides et chaudes favorisent son développement.

          • Prévention et traitement : Utilisez des semences saines et des variétés résistantes. Évitez l’excès d’humidité et enlevez les débris végétaux. En cas d’infection, traitez avec un fongicide adapté.

        Mosaïque du haricot

            • Symptômes : Mosaïque de zones vert clair et vert foncé sur les feuilles, déformation et nanisme des plants.

            • Causes et conditions favorables : La mosaïque du haricot est causée par un virus (Bean common mosaic virus) transmis par les pucerons et la manipulation des plants infectés.

            • Prévention et traitement : Utilisez des semences saines et des variétés résistantes. Contrôlez les pucerons et évitez de manipuler les plants lorsqu’ils sont mouillés. Il n’existe pas de traitement chimique contre les virus.

          Parasites des haricots verts

          Pucerons

              • Symptômes : Feuilles déformées, enroulées et collantes. Présence de petits insectes verts, noirs ou jaunes sur les feuilles et les tiges.

                • Causes et conditions favorables : Les pucerons se nourrissent de la sève des plantes et peuvent transmettre des virus. Ils prolifèrent dans des conditions chaudes et sèches.

                • Prévention et traitement : Encouragez les ennemis naturels des pucerons, tels que les coccinelles et les syrphes. En cas d’infestation, utilisez un jet d’eau pour les éliminer ou appliquez un insecticide biologique à base de savon insecticide ou de pyrèthre.

              Aleurodes

                  • Symptômes : Feuilles jaunies, déformées et collantes. Présence de minuscules insectes blancs au revers des feuilles.

                  • Causes et conditions favorables : Les aleurodes se nourrissent de la sève des plantes et peuvent transmettre des virus. Elles préfèrent les conditions chaudes et humides.

                  • Prévention et traitement : Assurez une bonne aération et évitez l’excès d’humidité. Encouragez les ennemis naturels des aleurodes, tels que les chrysopes et les coccinelles. En cas d’infestation, utilisez un insecticide biologique à base de savon insecticide ou d’huile de neem.

                Thrips

                    • Symptômes : Feuilles argentées, décolorées ou déformées, avec de petites lésions noires. Présence de minuscules insectes allongés sur les feuilles.

                    • Causes et conditions favorables : Les thrips se nourrissent de la sève des plantes et peuvent transmettre des virus. Ils prolifèrent dans des conditions chaudes et sèches.

                    • Prévention et traitement : Encouragez les ennemis naturels des thrips, tels que les chrysopes et les punaises prédatrices. En cas d’infestation, utilisez un insecticide biologique à base de pyrèthre ou de spinosad.

                  Nématodes à galles

                      • Symptômes : Racines déformées avec des nodules ou des galles, plants chétifs et feuillage jauni.

                      • Causes et conditions favorables : Les nématodes à galles (Meloidogyne spp.) sont des vers microscopiques qui s’attaquent aux racines des plantes. Les sols chauds et sablonneux favorisent leur développement.

                      • Prévention et traitement : Utilisez des variétés résistantes aux nématodes et pratiquez la rotation des cultures. En cas d’infestation, traitez le sol avec des produits nématicides biologiques à base de Bacillus firmus ou de Paecilomyces lilacinus.

                    Stratégies de lutte intégrée

                        • Rotation des cultures : Changez régulièrement l’emplacement des haricots verts pour prévenir l’accumulation de maladies et de parasites.

                        • Variétés résistantes : Choisissez des variétés de haricots verts résistantes aux maladies et aux parasites.

                        • Ennemis naturels : Encouragez la présence d’insectes prédateurs et de micro-organismes bénéfiques pour lutter naturellement contre les parasites.

                      • Traitements biologiques ou chimiques : Utilisez des produits de traitement biologiques ou chimiques adaptés en cas de besoin, en respectant les recommandations d’application et en privilégiant les produits les moins nocifs pour l’environnement et les organismes non ciblés.

                      Les questions fréquentes :  

                      Quelles sont les meilleures variétés de haricots verts ?

                      Quand et comment semer les haricots verts ?

                      Comment conserver les haricots verts ?

                      Comment entretenir et récolter les haricots verts ?

                      Quelles sont les maladies des haricots verts ?

                      Les haricots verts peuvent être affectés par diverses maladies, telles que l’oïdium, l’anthracnose, la rouille, la pourriture des racines et la pourriture blanche. Les virus, comme le virus de la mosaïque, peuvent également infecter les plants de haricots verts.

                      Pourquoi les feuilles de mes haricots verts jaunissent ?

                      Plusieurs facteurs peuvent causer le jaunissement des feuilles de haricots verts, notamment un arrosage inapproprié (trop ou trop peu d’eau), un sol pauvre en nutriments, un stress dû à la chaleur ou des maladies comme la pourriture des racines.

                      Pourquoi les haricots verts ont des tâches brunes ?

                      Les taches brunes sur les haricots verts peuvent être le résultat d’infections fongiques comme l’anthracnose, qui provoque des lésions brunes et humides sur les gousses. Les infections bactériennes, comme la nécrose bactérienne, peuvent également causer des taches brunes sur les gousses et les feuilles.

                      Comment traiter la rouille du haricot vert ?

                      La rouille est une maladie fongique qui provoque des pustules jaune-orange sur les feuilles. Pour traiter la rouille des haricots verts, éliminez d’abord les feuilles infectées et évitez de mouiller les feuilles lors de l’arrosage. Des fongicides à base de soufre ou de cuivre peuvent être utilisés pour lutter contre la rouille, mais assurez-vous de suivre les instructions du fabricant.

                      Pourquoi mettre du bicarbonate de soude dans les haricots ?

                      Le bicarbonate de soude est parfois utilisé comme traitement préventif et curatif pour certaines maladies fongiques, comme l’oïdium. Une solution de bicarbonate de soude (1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude mélangée à 1 gallon d’eau) peut être pulvérisée sur les feuilles des plants de haricots verts pour aider à prévenir ou contrôler l’infection. Cependant, il est important de ne pas surutiliser le bicarbonate de soude, car cela peut entraîner un déséquilibre du pH du sol.

                      Bon jardinage !

                       

                      Meïdy

                       

                      (Cet article a étét partiellement écrit à l’aide d’une intelligence artificielle)

                      A propos de l'auteur
                      Meïdy

                      Meïdy

                      Après des études à l'institut national d'horticulture à Angers, Meïdy se rend en Angleterre pour apprendre l'art du jardin à l'anglaise au Chateau de Scotney Castle au sud de Londres. Il passe ensuite plusieurs mois en Suisse dans une distillerie d'huiles essentielles pour approfondir ses connaissances des plantes à parfum. Il a créé ce blog pour partager ses connaissances en toute simplicité. Son objectif : vous donner accès aux solutions les plus efficaces aux problématiques quotidiennes du jardinier que vous êtes. On peut le dire : c'est un véritable expert en horticulture et tout ce qui touche au potager !

                      Recevoir les meilleurs conseils pour votre potager.

                      A bas les légumes fades ! ✊🏻

                      Semez des légumes qui ont vraiment du goût

                      Suivez-nous sur votre réseau social préféré

                      Vous devriez également aimer

                      Laisser un commentaire

                      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *